Depuis 2020 et la réforme de l’accès aux études paramédicales, le concours pour devenir orthophoniste a adopté une forme nouvelle. Désormais, l’aspirant orthophoniste devra constituer un dossier de candidature sur Parcoursup puis, si son dossier est choisi, se soumettre à une ou plusieurs épreuves orales. L’organisme de prépas paramédicales Supexam Paris vous livre tous les détails.

SOMMAIRES

Nous vous communiquerons très bientôt la prochaine date de notre journée portes ouvertes. Vous pouvez également prendre un rendez-vous individualisé en nous téléphonant au 01 84 16 38 70.

L’Orthophoniste est spécialisé dans les troubles du langage oral ou écrit. Ses patients sont principalement des enfants ayant un problème de bégaiement, de dyslexie, d’apprentissage de la lecture, de l’orthographe, de l’écriture ou du langage mathématique.

Un orthophoniste, c’est quoi ?

La loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 dite « de modernisation de notre système de santé » est venue apporter une nouvelle définition de l’orthophonie. Est ainsi précisé que « la pratique de l’orthophonie comporte la promotion de la santé, la prévention, le bilan orthophonique et le traitement des troubles de la communication, du langage dans toutes ses dimensions, de la cognition mathématique, de la parole, de la voix et des fonctions oro-myo-faciales ».

L’orthophonie : une discipline paramédicale pour tous

L’orthophoniste, pour sa part, dispense des soins « à des patients de tous âges présentant des troubles congénitaux, développementaux ou acquis ». Il contribue notamment « au développement et au maintien de l’autonomie, à la qualité de vie du patient ainsi qu’au rétablissement de son rapport confiant à la langue ». L’article L. 4341-1 du Code de la santé publique précise également que l’orthophoniste « pratique son art sur prescription médicale ». L’orthophoniste est un professionnel de la santé exerçant en toute indépendance et pleine responsabilité.

Intégrer une école d’orthophoniste à Paris et dans toute la France : comment ça marche ?

Depuis 2020, les « concours d’orthophoniste » à proprement parler n’existent plus. Une réforme est venue repenser les modalités d’accès aux écoles d’orthophonie de Paris et de France. Désormais, c’est sur Parcoursup – et sur Parcoursup exclusivement – que s’opère la sélection de ces futurs professionnels de santé. Chaque candidature s’articule en deux temps :

  • étape n°1 : le candidat constitue son dossier et le soumet sur Parcoursup, la plateforme web destinée à recueillir et gérer les vœux d’affectation des futurs étudiants de l’enseignement supérieur français
  • étape n°2 : si son dossier est accepté, l’étudiant doit se soumettre à des épreuves orales auprès de la ou des écoles d’orthophonistes concernées

Quel bac pour devenir orthophoniste ?

Accéder à des études d’orthophoniste implique d’être titulaire du baccalauréat, quelle qu’en soit la filière, ou d’un titre français ou étranger équivalent. Le candidat peut aussi justifier du diplôme universitaire d’accès aux études universitaires ou DAEU.

Orthophoniste et Parcoursup : la nouvelle marche à suivre

Pour s’inscrire en orthophonie, la marche à suivre sur Parcoursup est semblable à celle des autres filières d’études, bien qu’il y ait quelques spécificités à identifier. Pour ce cursus paramédical, le futur bachelier devra manifester 5 vœux au maximum par profession, autrement dit sélectionner 5 écoles ou 5 groupes d’écoles pour l’orthophonie.

Des écoles d’orthophonie à Paris et sur tout le territoire métropolitain

On parle de groupes d’écoles car les écoles pour orthophonistes ont été regroupées en une dizaine de grands ensembles géographiques :

  • Paris
  • Amiens-Rouen-Caen
  • Bordeaux-Poitiers-Limoges
  • Lille
  • Lyon-Clermont-Ferrand
  • Marseille-Nice-Montpellier
  • Strasbourg-Besançon-Nancy
  • Toulouse
  • Tours-Nantes-Rennes-Brest

 

Au sein de chacun de ces ensembles, l’étudiant a la possibilité de sélectionner un ou plusieurs centres de formation d’orthophoniste.

La conservation d’un concours d’orthophonie pour assurer des débouchés pour tous

Bien que la réforme de 2020 ait mis un terme aux concours d’orthophonistes tels qu’ils existaient jusque-là, l’accès à ces études reste très sélectif. Pourquoi ? Pour garantir des débouchés à chaque bachelier qui sortira diplômé d’une école d’orthophonie. Un « numerus clausus d’orthophoniste » limite donc l’accès à ces formations aux étudiants les plus qualifiés.

Inscription en orthophoniste sur Parcoursup : le calendrier

Ces critères en tête, quand s’inscrire sur Parcoursup ? Chaque candidat a de mi-janvier jusqu’à la mi-mars pour formuler ses vœux. Puis, il a jusqu’à la mi-avril pour finaliser chacun de ses dossiers. Chaque école d’orthophoniste profite ensuite des mois d’avril et mai pour étudier les dossiers reçus et opérer une sélection. Ce sont les auteurs de ces dossiers triés qui seront convoqués par ces écoles à une ou deux épreuves orales.

Constituer son dossier d’orthophoniste pour Parcoursup

Constituer son dossier pour devenir orthophoniste demande de faire ressortir les qualités qui feront de vous un bon professionnel de cette branche paramédicale axée sur la rééducation, à savoir :

  • une excellente connaissance de la langue française
  • un goût prononcé pour les sciences
  • les centres d’intérêt
  • expériences d’encadrement/d’animation
  • expériences professionnelles
  • ouverture sur le monde

Les critères à connaitre pour votre dossier Parcoursup d’orthophoniste

Notes obtenues en SVT, résultats en français, ouverture vers les humanités et motivation sans faille : tels sont quelques-uns des critères qui pourront être passés au peigne fin par les écoles auprès desquelles vous aurez postulé. L’obtention du certificat Voltaire (qui atteste de votre niveau en orthographe ainsi que votre niveau de maîtrise des difficultés du français à l’écrit) peut constituer un atout de taille.

Réussir l’oral d’orthophonie

Votre dossier accepté, vous devrez obligatoirement vous soumettre à une, voire deux épreuves orales, selon les écoles. Ces entretiens, familièrement appelés « oraux d’orthophonie », n’ont pas encore de modèle strictement encadré. Autrement dit, même si les attentes sont les mêmes pour tous les centres de formation, le déroulé de l’épreuve variera d’une école à l’autre.

Les épreuves du concours d’orthophoniste

L’aspirant orthophoniste pourra par exemple être soumis :

  • à une dictée, épellation de mots pour vérifier sa maîtrise du français mais également la façon dont il tient son stylo
  • à la mémorisation puis à la restitution de plusieurs mots, afin de vérifier mémoire, diction et déglutition
  • à un résumé de texte
  • à des exercices de créativité
  • à exposer sa motivation
  • à exposer sa connaissance du métier

Supexam : une prépa d’orthophoniste à Paris pour multiplier ses chances

Réseau référence en matière de préparation à l’accès aux études médicales et paramédicales, Supexam vous accompagne et vous permet de mettre toutes les chances de votre côté. Notre objectif : constituer avec vous le dossier le plus solide, et vous préparer aux épreuves orales.

La prépa d’orthophoniste de Supexam Paris s’adresse aussi bien aux élèves de Terminale, aux étudiants en études de lettres, sciences du langage, psychologie et aux personnes en reconversion. Pour en savoir plus, cliquez :

Formulaire de contact





    LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

    • devenir orthophoniste passerelle
    • devenir orthophoniste sans concours
    • concours orthophoniste pourcentage réussite